Les mauvaises graisses : Comment les réduire / arrêter ?

Les mauvaises graisses ont réussi à s’installer dans notre alimentation quotidienne à cause de nos modes de vie. Pourtant il est possible non seulement de les réduire mais en plus d’en voir les bénéfices à la fois sur notre santé et sur notre beauté. Suivez le guide !

1. Changez votre panier de courses

Tout commence par le choix des ingrédients. Il faut entamer une transition vers des aliments sains : plus de légumes et fruits de saison, manger des légumineuses et des céréales.

Il faut également faire la traque aux graisses cachées (pâtisseries, viennoiseries, confiseries chocolatées), les fritures et les plats en sauces.  Il ne s’agit pas de les supprimer totalement (ni de faire un régime) mais faites un chek-up : si vous reconnaissez que vous en consommez en excès, réduisez la fréquence et les quantités.

Lancez-vous des défis ! Vous pouvez essayer d’introduire des menus sans viandes sur quelques repas par semaine, découvrir et apprendre à cuisiner un nouveau légume une fois par semaine. Ces petits changements permettent de s’ajuster, d’installer les bons comportements et ainsi tendre vers une alimentation saine.

2. Devenez ordonné

On y pense pas forcément quand on parle d’alimentation mais il est important de manger dans l’ordre.

Mettez de l’ordre dans votre environnement. Le cadre dans lequel vous mangez est important. Prendre le temps de manger, sur une table dressée, sans écran ou dossiers de travail à côté a un impact sur la qualité de vos repas. Un cadre agréable vous permettra de prendre le temps de manger, donc de mastiquer plus lentement et donc au final, manger la quantité dont vous avez besoin, pas plus (ni moins).

– Veillez à l’ordre dans lequel vous mangez car cela a un impact sur la digestion. Il est préférable de commencer par les crudités et les fruits frais, avant de poursuivre sur les protéines et les laitages et en dernier les féculents et les céréales.

3. On se discipline

Vous êtes le pilote, la propre clé de votre transformation. Autrement dit, votre détermination et votre volonté sont essentielles pour optenir des résutats.  Mais avant d’établir une discipline, il faut démarrer par un constat : qu’est-ce qui aujourd’hui n’est pas bon dans vos habitudes alimentaires ? Il faut être honnête et réaliste avec vous-même et à partir de là, vous pourrez entamer la série de petits changements évoqués plus haut pour atteindre une alimentation au top.

Prendre soin de son alimentation est important d’autant plus que l’on s’approche du printemps. Il est temps de réadapter ces menus, enlever les mauvaises habitudes que l’on a pris durant l’hiver. Votre corps et votre peau vous remercieront.